Journal de Deconfinement - Jour 9

Une communauté d'auteurs, déconfinés comme la totalité du pays, partagent leur ressenti, leurs occupations et leurs questionnements. Rejoignez-nous.

Journal de Deconfinement - Jour 9

Déconfinement de Maillec

Dans le confinement, il y a quand même quelque chose de très égoïste : (r)enfermé, on se recentre sur soi, on essaie de trouver comment s’occuper, ce qui nous ferait plaisir. Sans même chercher à repenser sa vie, on est de toute façon face à soi-même. Quand on sort de cette bulle, il faut alors trouver comment supporter les autres (je ne parle pas de vous, V&C&J), notamment quand il faut sortir faire des courses.

Et le déconfinement, c’est pire ! Comment vais-je faire pour rester le plus loin possibles des « autres » ? Quel chemin stratégique emprunter dans le magasin pour rester loin de ce monsieur qui est dans le même rayon que moi ? Je l’ai entendu : il cherche du « Destop ». Merde, moi aussi. J’ai cet avantage de bien connaître le magasin. Il faut que je trouve plus vite que lui le produit. Le problème va être de résister au besoin de faire une analyse comparative des produits. Je l’ai !

Et demain, comment je vais faire pour aller au travail sans angoisser de l’inévitable proximité qu’il y a dans les transports ? Tant pis, j’irai autrement. Je préfère aujourd’hui les bouchons et courir le risque de prendre la route plutôt que de me trouver au milieu de la foule du RER B.

En plus de se centrer sur soi dans la bulle qu’on est forcé de supporter, il faut aussi adopter de nouvelles attitudes. Finalement, le déconfinement, c’est comme la conduite à moto : il faut prêter attention à la conduite des autres pour se protéger soi-même.


Share Tweet Send
0 Commentaires
Loading...
You've successfully subscribed to Sous la Pluie
Great! Next, complete checkout for full access to Sous la Pluie
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.