Journal de Confinement - Jour 45

Une communauté d'auteurs, confinés comme la totalité du pays, partagent leur ressenti, leurs occupations et leurs questionnements. Rejoignez-nous.

Journal de Confinement - Jour 45

Confinement de Marion

Nettoyage de printemps #3

Sur mon bureau, en plus d’un cube en verre rempli de babioles, je constate la présence massive de deux presse-papiers (un chien, un hérisson), d’un gros culbuto en métal multicolore, d’une fascinante goutte de verre filé, d’une balle de baseball imprimée du plan de New-York, d’une mini peluche de souris grise, et de divers petits sujets en plastique rescapés de boîtes de Playmobil des enfants...

Tout cela entoure, submerge par endroit les quelques « basiques » du bureau : pot à stylos, bac à courrier, agenda  - équipement de base avec lequel je devrais pouvoir survivre.

« Allez ! Ranger, c’est jeter », je me dis. Mais inévitablement, quand j’ouvre mes tiroirs pour « ranger », je m’attarde, attendrie, sur leur contenu redécouvert et j’exhume… des tampons encreurs en bois, à motif d’éléphant et de dromadaire, un canif précieux en nacre blanche, un pass de concert, une trousse en tissu japonais, un gros grelot avec son lien orange, un encrier ancien… Et tout ça finit par un grand échange frauduleux. Et mon bureau renouvelé reste envahi de fétiches et de vieux souvenirs.

Mais le culbuto garde sa place, je le fais bouger du bout des doigts, un petit marteau tinte à l’intérieur, et il se balance, image ironique de mon inconstance.

Confinement de Zewed


Confinement. Jour 45. La scène se déroule en milieu d’après-midi, sur le toit d’un hôtel de luxe au centre de la ville. Comme deux intrus parfaitement assortis au décor, ils dégustent un cappuccino en se ventant de la vie qu’ils mènent. En pleine conscience de la richesse du moment, ils savent qu’il est éphémère et en profitent pleinement. Ils savent aussi qu’il y en aura d’autres. Il n’y a pas plus grande sérénité.

Ils aperçoivent en contrebas les badauds et les canaux de Venise, entre les fleurs et les bosquets qui entourent le toit. Ils vivent au dessus de leurs moyens, installés à des places réservées à d’autres qu’eux, mais ils s’en moquent.

Elle prend quelques photos et lui aussi, pour immortaliser l’instant. Mais nul besoin de les regarder, la scène est intacte, figée dans l’espace et dans le temps à tel point qu’elle est encore réelle.

Plus tard le même jour, alors que la nuit sera déjà maitresse du monde, il va pour la première fois de sa vie pleurer des larmes de joie.

Confinement de Floflo

Quand j'étais petit je pensais que les lumières qui brillaient dans mes yeux quand j'appuyais c'était mon imagination. Les lumières en fait c'est un siècle pour les philosophes. Les philosophes c'est des gens qui réfléchissent à des trucs simples parce que c'est plus compliqué qu'on ne le pense. Le siècle par contre je sais pas trop. Apparemment c'est quelque part entre les dinosaures et  mon papa bébé.

Du coup j'ai ressorti les albums photos de mon père. Quand il est bébé il est comme tous les bébés. Quand il est un peu plus grand il ressemble à mon petit frère quand il est grand, pas quand il est bébé. Lui aussi ressemble à tous les bébés. Mais bon, mon père sera toujours plus vieux que moi et mon petit frère plus jeune. Ma sœur on sait pas, il y en a qui disent qu'elle a l'air plus jeune mais quand j'étais petit elle était clairement plus grande. Ma mère est grande mais elle dit que les bébés sont plus sages que les grands donc elle ne doit pas être si grande que ça. Ma belle-mère elle, elle fait du trampoline et du ping-pong avec mon petit frère, il l'entraîne. Elle doit avoir l'age de ma mère à peu près. Mais c'est difficile à dire parce que je crois que mon petit frère est plus vieux que moi au même âge. L'âge c'est dans la tête. Si ça se trouve les lumières c'est mon âge. J'ai des millions d'années dans tous les sens. C'est pas compliqué, ça va intéresser les philosophes.


Share Tweet Send
0 Commentaires
Loading...
You've successfully subscribed to Sous la Pluie
Great! Next, complete checkout for full access to Sous la Pluie
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.