Journal de Confinement - Jour 20

Le soleil frappe fort ! Une communauté d'auteurs, confinés comme la totalité du pays, partagent leur ressenti, leurs occupations et leurs questionnements. Rejoignez-nous.

Journal de Confinement - Jour 20

Confinement de Zewed

Confinement. Jour 20. J’apprends à attendre. D’habitude, je ne sais pas vraiment ce que je veux. Alors je fonce partout, je m’en vais le découvrir. Je finis toujours pas trouver ce que je ne cherchais pas consciemment, j’ai toujours fait comme ça.


Mais pour la première fois, je sais par où aller. Je sais quoi faire. Se dresse seulement devant moi  la barrière immense de la patience. Je me sens ligoté par le temps, qui me dicte sa loi pour me punir de ne l’avoir jamais écouté.


J’en tirerai j’espère une jolie leçon d’humilité, puisque tout vérité germe lentement. C’est lorsqu’elle eclate, qu’elle nous secoue à l’intérieur, que l’on doit la prendre en compte. J’avais oublié de laisser le temps me les imposer, puisque j’ai toujours fait en sorte de le dépasser.

En attendant, je prends l’amour et la beauté là où ils sont, et je présente au temps mille excuses.
En attendant, je prends mon temps là ou il est, et je présente à l’amour et la beauté mille excuses.

Confinement de Litilesiou

Il n'est pas de plus grande prétention que de penser que l'homme peut détruire la Terre. Il se détruira bien avant et sans lui, la planète pourra de nouveau respirer. Montaigne l'écrivait il y a longtemps : « Il n'y a point de bête au monde tant à craindre à l'homme que l'homme. »

Aujourd'hui, il n'est pas à son avantage. Mais l'Histoire se chargera de juger les Trump et consorts et elle ne sera pas tendre ; ne perdons pas de temps avec eux. Regardez plutôt autour de vous, regardez-vous vous-mêmes. Il y a tant de beau chez l'homme, et tant de belles personnes. Ces hommes incarnent tout autant notre essence. Les mentalités changent, les nouvelles générations baignent dans des valeurs déjà si différentes et la transition nécessaire à nos sociétés se prépare en coulisses. Voyez l'impulsion de tous ces invisibles, voyez comme ils sont nombreux, voyez comme ils s'illuminent, occupés à libérer une pensée nouvelle, à rêver à un autre futur. Parmi eux, beaucoup agissent déjà. Il faut mener bataille. Il faut écrire, il faut parler, il faut convaincre. Il faut faire. C'est le défi de notre temps, c'est notre défi à tous, et c'est l'un des plus excitants qu'il ait été donné à l'homme dans son histoire. Un combat contre lui-même pour choisir le prochain virage de son existence.

C'est plus facile d'être cynique, surtout quand nos amis les médias bombardent l'opinion de peur et d'angoisse. Plus vendeur, vous comprenez. Alors c'est vrai, la situation n'est pas brillante, mais il n'y a pas moins de figures inspirantes que de têtes à mépriser, pas moins de raisons d'y croire que de désespérer. Aujourd'hui, place à l'optimisme. Nous verrons qui aura le dernier mot.

Confinement de Floflo

Vous arrivez à la fin du fil de pensées. Pas de place pour le cheminement. Mais beaucoup de questions, c'est comme si on se croisait à quelques carrefours. Bonne route.

« C'est vraiment une belle opportunité de se rappeler qu'on n'a pas besoin de grand chose. » On en profite pour écarter ce dont on peut se passer ou on y est forcé ? Est-ce qu'on ne va pas se jeter dessus après ? Si c'est reculer pour mieux avancer, ça ne vaut pas la peine de s'en féliciter.

« Je crois que ça va vraiment nous permettre de nous recentrer. » Une fois seul, on ne se retrouve pas face à soi, on se retrouve face à nos mensonges. Reste à savoir ce qu'on souhaite voir. Finalement le quotidien qui devait être la cause du problème ne l'est pas ? Est-ce que le contexte exceptionnel est en cause cette fois ?

Pensez à cette personne qui se mentait. À cette personne qui mentait à tous. À tous qui gobaient le mensonge. À tous qui ont ouvert les yeux. À cette personne qui a compris qu'ils avaient compris...

Comme le mensonge s'est alourdi... Et cette personne, elle a arrêté de mentir ? Si c'est trop difficile vous pouvez penser à quelqu'un d'autre.

Ps : Attention à ne pas présenter des vérités plutôt qu'à chercher les siennes.

Confinement de Framboise

Je me promets dans la semaine qui vient, d’écrire dans l’après-midi ; ainsi je maitriserai mieux le temps qui s’écoule et manquerai pas ce RV qui pourtant me tient à coeur…

Aujourd’hui a été une journée vouée au yoga et à la méditation. Yoga avec les copines ce matin, qui nous a permis de tester zoom et tout s’est bien passé ; yoga cet après-midi avec ma fille pour l’aider à lancer ses videos pour futures mamans ; méditation de la mi-journée avec Mingyur Rinpoché nous guidant depuis le Népal pour nous aider à méditer sur ce que nous pouvons faire lorsque l’anxiété arrive et méditation du soir avec Deepak Chopra avec une pensée centrale que j’ai eu envie de partager avec vous en la découvrant : 'chaque moment de guérison est un moment de renouveau'.

Il nous appartient de prendre tel ou tel moment comme un moment de guérison ou de renouveau car, à mon sens cela marche dans les deux sens ; le renouveau mène aussi à la guérison.

Belle soirée lumineuse sous les étoiles


Share Tweet Send
0 Commentaires
Loading...
You've successfully subscribed to Sous la Pluie
Great! Next, complete checkout for full access to Sous la Pluie
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.